Sujet: Créon est fatigué de guider le peuple thébain. Pensez-vous que pour être un bon politicien demande de devenir rusé, hypocrite... ou garder son honnêteté et sa transparence? 

 

       D'après ma lecture de l'œuvre ‘’Antigone’’, il s'avère que Créon, roi de Thèbes, après avoir Passé une longue vie paisible et calme loin de la politique ,il s’est obligé de mener la barque vers la paix et la justice. L’homme d’état confronte, parfois seul, les problèmes de son pays. Certains pensent que, pour réussir sa tâche, il faut être hypocrite et rusé. D’autres, au contraire apprécient la droiture, l’honnêteté et la transparence dans la politique. Semble t-il donc intelligent d’être loyal avec le peuple ou discrédit ?

 

Les gens qui préfèrent un politicien honnête étayent leurs points de vue à travers beaucoup d’arguments : d’abord un politicien honnête respecte son peuple en leur disant la vérité telle qu’elle, ainsi, il sentira qu’il est un citoyen ordinaire, mais responsabilisé de guider la barque .Ensuite un vrai politicien c’est celui qui est fidèle et sincère avec les gens, à titre d’exemple,  quand le pays passe par une crise financière il doit en informer le peuple. Finalement, le politicien clair et franc,  donne aux gens le droit de parler et d’exprimer leurs points de vue, même s’ils sont différents, et par conséquent s’il ne gagne pas leurs estimes, il gagnera, certes leur respect.

 

 En revanche, d’autres estiment qu’un politicien est sensé être rusé et hypocrite. Ils soutiennent leur position par bon nombre d’arguments : pour eux, pour guider un peuple doit –on être dissimulé. De ce fait, résoudre les problèmes revendique à priori de ne pas les dévoiler à tout le monde, puis prendre une décision qui se voit raisonnable.  Dans le même ordre d’idée, la politique nécessite une certaine diplomatie. Claire est donc que la franchise abusée n’engendre que les malentendus, surtout s’il s’agit de guider un peuple ignorant. Finalement, si le service public s’impose, le politicien n’aura qu’admettre le jeu difficile en dépit de ses bénéfices personnels. Or, tout est possible ; mensonge, ruse, hypocrisie dans le jeu politique.

 

 Pour conclure un politicien est un homme d’état qui doit défendre en premier lieu l’intérêt public. Les qualités ou les défauts personnels s’anéantissent devant le devoir de mener la barque dans la bonne voie. Personnellement, je vois que chaque homme  accepte de jouer politiquement, doit respecter le règlement du jeu basé essentiellement sur la duplicité, la feinte et  la dureté. Alors, doit-on oublier nos principes fondamentaux en vue de réaliser les vœux des citoyens ingrats ?