Sujet :" Hémon dit à Antigone aprés leur dispute de la veille :  c"est plein de disputes un bonheur".  Qu'en pensez-vous? 

  Rédaction 

Actuellement, la vie est devenue pleine de problèmes et de soucis qui poussent les gens à être nerveux, à se disputer avec leurs amoureux, leurs amis, et leurs parents. Beaucoup de gens pensent que les désaccords consolident les relations sociales et familiales. D’autres, au contraire, pensent que les disputes détruisent ces rapports .Dans quelle mesure les problèmes détruisent-ils ces relations humaines  ou les consolident-ils ?

 

     Les gens qui disent que les problèmes consolident les relations renforcent leur thèse par bon nombre d’arguments. D’abord les mésententes sont signe d’amour ; les amoureux pour rendre plus vivante leur affection, ils se disputent de temps en temps, par exemple Hémon et Antigone qui sont toujours en conflit. Ensuite, les problèmes sont une occasion pour confronter franchement l’ami avec ses défauts pour l’aider à s’en débarrasser, à titre d’exemple la dispute entre Rahma et Zoubida dans l’œuvre de Ahmed Sefrioui La Boite à Merveilles. Enfin, les désaccords font partie de la vie familiale ordinaire, on ne peut pas vivre paisiblement et calmement sans rencontrer des équivoques, comme le prouve l’exemple d’Antigone et la nourrice.

 

    En revanche, d’autres personnes disent que les malentendus détruisent les liens personnels en se défendant par d’autres preuves. Pour eux, les contraintes politiques causent des dégâts graves sur l’avenir des pays, comme le témoigne l’exemple du Maroc et l’Algérie concernant le problème de notre Sahara. Ajoutons à cela, dans les moments de colère, on ne sait pas ce qu’on dit, parfois on insulte par des mots blessants qui ne s’oublient jamais, par exemple insulter un handicapé. Sans oublier les problèmes conjugaux qui créent une atmosphère de méfiance et de méprise dans la famille, où l’enfant grandissait déséquilibré psychiquement, comme le prouve l’exemple des enfants des couples après divorce.

 

   En guise de conclusion, on dit que, certes  les problèmes sont  écœurants dans notre vie quotidienne, mais on ne doit pas oublier qu’une vie sans problème serait monotone et décolorée.  Personnellement j’estime que les disputes font partie de la vie humaine, sauf que cela ne doit pas dépasser une certaine limite. Alors, les problèmes détruisent-ils les relations les plus fondées ?